Accueil

Affichages : 1032

Les origines, l’histoire de notre club.

Le C.T.T. Celles naît le 03/01/1960 sous le matricule L212 à l'initiative de son fondateur et premier président Armand Godechal. Il rassemble des jeunes animés d’un esprit combatif qui prennent part au championnat 60-61. Le local est alors situé à la salle « La forge » à Celles ; François Maricq, Théo Froidcoeur, André Mathy, Roger Riga et Philippe Godechal sont bientôt rejoints par des joueurs confirmés tels que : Eugène Humblet, Raymond Vanmechelen, Pitou Vanaken, Jean Lanneau. Les succès ne se font pas attendre : la première équipe passe de la sixième à la première division provinciale en six ans seulement.

De plus on note :

§  1962 : champion provincial et national de division 5

§  1963 : champion provincial et national de division 4

§  1963 : champion provincial et finaliste national de division 5.

Fin de saison 64-65, Philippe Godechal rejoint le T.T. Ans où il pourra accéder au championnat national. Le club grandi vite, trop vite. Certains joueurs le quittent et la chute est inexorable. Une décision s’impose.

Le 30/05/1967, le club est dissous pour renaître le lendemain sous le nom de Renaissance L267 et tout recommence dans les divisions inférieures. Le succès sera encore au rendez-vous puisqu’en 1968, l’équipe première sera championne provinciale et nationale de division 4.

Le club change de local et rejoint la salle de Léon Godechal.Ce local a une renommée extraordinaire dont se souvienne tous les anciens : le poele virant au rouge vif quand il tournait à plein rendement, la télévision que les joueurs regardaient entre les matchs … dans la cuisine de Léon : une première en province de Liège …

Puis en 1973, le club prend le statut d’ASBL et en 1982, il déménage à l’école des filles rue de l’église. Le club se meurt, les joueurs se raréfient.

En 1986, le club élit domicile dans le local désaffecté de l’école de Viemme où quelques jeunes s’essayent au ping-pong le dimanche matin après la messe. C’est une nouvelle renaissance.

Sous l’impulsion de José Gilkinet – son président – le comité entreprend des travaux pour rendre le local plus agréable et plus salubre : peinture, carrelage, douche et nouvelles toilettes. Tout le monde mettra la main à la pâte pour réaliser ces premiers travaux importants. Depuis 1998, le club s’est doté d’une structure d’entrainement des jeunes qui devraient prendre le relais des ainés.

Le club avait encore des projets d’agrandissement  (à son âge, on peut encore bâtir)  et ainsi justifier une fois encore son nom : Renaissance.

Au début du 21ième siècle ..., un projet un peu fou est lancé : construire un tout nouveau bâtiment à l’arrière du bâtiment existant. L’objectif étant de pouvoir disputer 2 rencontres en même temps et ainsi  permettre plus de contact entre les membres. Grâce au soutien financier temporaire et par sympathie d’un grand nombre de personnes du village, des membres, des familles des membres, le nouveau bâtiment voit le jour. Les premiers matchs officiels se disputent lors de la saison sportive 2005-2006. Depuis cette date, deux rencontres se disputent simultanément : une équipe dans chaque salle les vendredis soir et les samedis soir. Dans un cadre très agréable et unique dans la région : la position centrale de l’espace bar permet en effet de suivre les 2 rencontres en même temps à travers les grandes surfaces vitrées.

La nouvelle infrastructure permet aussi l’organisation d’un tournoi intime annuel. Ce tournoi est, à lui seul, une belle preuve du caractère familial de notre club ; minimum 90% des membres participent à chaque édition. Le tournoi est organisé en hommage à Francis Melin, un grand monsieur sans qui le club n’aurait pas été ce qu’il est aujourd’hui. En tant que secrétaire, il a marqué le club de son empreinte.

Le ttc Renaissance est un club où il fait bon jouer, à caractère familial sur lequel ni le temps ni les personnes n’ont de prise , tout en étant respectueux des objectifs de chacun.